BD JEUNESSE : Une épatante aventure de Jules - T6 : Un plan sur la comète

Auteur : Emile Bravo
Editeur : Dargaud

(BD à lire dès 10 ANS)

Ne vous laissez pas rebuter par un classicisme de façade, Emile Bravo apporte un réel renouveau à la BD de Jeunesse et grand public, tout en épousant ce style quelque peu délaissé de la ligne claire. Parallèlement aux épatantes aventures de Jules, notons d'ailleurs qu'on lui doit aussi Journal d'un ingénu, le seul album de Spirou et Fantasio totalement convaincant depuis que Tome et Janry aient laissé leur sort aux mains d'autres candidats repreneurs, à l'aube des années 2000. 
... Mais revenons-en à Jules :

Les péripéties du jeune héros mêlent habilement suspense trépidant, situations loufoques et débordantes d'humour… ce qui ne les empêche nullement d'être également didactiques : au fil des pages sont subtilement disséminées des petites notions de sciences, de philosophie ou de vie pratique. 

Après le volume La question du père, qui traitait de la génétique et taquinait gentiment la religion catholique (en se bouclant paradoxalement sur un "deus ex-machina" un chouïa décevant), ce sixième tome insiste sur le sort désastreux de notre planète, les dérives financières et l'impact écologique de la course effrénée à la rentabilité. 

Le génie de l'auteur est de parvenir ici à insuffler toujours énormément de fantaisie malgré un thème si préoccupant, moralisateur, omniprésent... et par conséquent difficile à aborder sous un angle différent. Cette fantaisie, on la ressent a priori peu dans le dessin, qui est toujours efficace et précis, mais sans jamais être fort innovant. Emile Bravo ne renie toutefois pas ses influences classiques et en joue, en incorporant par exemple des clins d'œil à l'album Coke en stock de Tintin. Même la base lunaire et les nouvelles créatures de l'espace n'ont pas une apparence très recherchée : on se croirait dans le film Monstres et Cie (de Pixar), version minimaliste... mais ça fonctionne. Toute l'originalité tient dans l'histoire, les rebondissements inattendus - qui sont à se tordre de rire -, les dialogues pimentés, dans l'expressivité des personnages et les contrastes entre eux

Avec Jules, mon plaisir de lecture s'avère jubilatoire. L'adulte y retrouvera l'intensité d'une lecture d'enfance et la jeune génération découvrira en Jules, Janet et leurs amis extraterrestres une équipe touchante, des modèles porteurs de vraies valeurs constructives. 

Fabuleux et intelligent.

Chronique par PJ